Reef-Récifal.fr

forum d'Aquariophilie Marine et Récifale
 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQMembresGroupesRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Chelmon rostratus (Chelmon à bec médiocre)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
laursab



Masculin Messages : 813
Date d'inscription : 02/05/2010
Age : 45
Localisation : meuse 55
Emploi/loisirs : Plombier , récifal et guitare

MessageSujet: Chelmon rostratus (Chelmon à bec médiocre)   Jeu 13 Mai - 8:44



Taille maxi (en captivité) : 15 cm
Compatibilité vie captive : Assez difficile
Compatibilité vie récifale : Bonne avec certaines précautions
Volume minimum conseillé : 500 litres
Distribution géographique : Indopacifique
Disponibilité dans le commerce : Bonne
Prix : Moyen
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Caractéristiques de l’espèce

A l’instar des autres poissons papillons, le Chelmon rostratus possède un corps haut et plat qui facilite la recherche de nourriture entre les coraux et les roches. Il est aidé en cela par son bec en forme de rostre. Le corps est blanc nacré, barré de rayures oranges, avec du jaune sur les nageoires pelviennes. Il possède une ocelle de chaque coté. Ces ocelles imitent des yeux pour tromper d'éventuels prédateurs.

Distribution et habitat

Chelmon rostratus est commun dans toute la zone indopacifique, sur les récifs coralliens principalement. Il y trouve une nourriture abondante entre les ramifications des coraux et roches, auxquelles il accède facilement grâce à son long rostre. Ce poisson est constamment à la recherche de nourriture et adopte des positions parfois surprenantes pour la saisir. On le trouve principalement à des profondeurs allant de 5 à 30 m.

Comportement naturel

Ces poissons vivent en solitaire, par petits groupes ou par couples. D’après certains témoignages, la vie en couple serait plus courante aux endroits où la densité piscicole est faible. Il se nourrit principalement de vers marins, de petits crustacés, de petites anémones, et ne toucherait pas aux polypes coralliens lorsque le nourriture est abondante.


Reproduction

La reproduction est assez mystérieuse à ce jour, donc rien de concret sur ses différentes phases. Mais il est probable qu'elles soient similaires à celles d’autres Chaetodondidés.


Vie captive/relations inter intra spécifiques

Il est difficile de distinguer un individu male d’un individu femelle. Vous ne pourrez en mettre qu’un exemplaire car les relations intra spécifiques sont très mauvaises en aquarium. Par contre, il n’y a aucun problème avec les autres espèces . Un aquarium d’au moins 500/600 litres richement garni de pierres vivantes, bien "rodé" et hébergeant donc avec une microfaune abondante sera un plus pour son acclimatation et son bien-être. Evitez toutefois de le mettre dans un bac où se trouvent des Sabellidés, ou de belles Porites hébergeant de jolis vers multicolores, car il s’en nourrira à coup sûr !

Etant donné ses habitudes alimentaires, ce poisson carnivore devra trouver le même genre de nourriture en milieu captif qu'en milieu naturel pour pouvoir survivre. Il faut également lui offrir régulièrement des artémias et des mollusques (moules, huîtres, coques soit cuites soit crues mais dans ce cas en ayant pris soin de les congeler auparavant). En fait il faut varier sa nourriture souvent, comme pour tout poisson.

Le problème vient malheureusement souvent dans son moyen de capture, encore à l’heure actuelle…le cyanure ! Un poisson pêché de cette manière a peu de chance de survie; environ 2 à 3 semaines après sa capture il meurt. Aucun symptôme n'indique ce type de pêche, hormis le dénouement dramatique final…

Heureusement, tous ne sont pas capturés de la sorte, mais tous les problèmes sont loin d’être écartés ! Il faut demander au revendeur de le nourrir devant vous avant l’achat, car il refuse souvent de s’alimenter jusqu'à en dépérir. Il faut aussi se renseigner sur la date d'arrivée et bien l’observer (pas de front et abdomen creusé, signe d’affaiblissement extrême, difficile voir impossible à attraper), posséder un bac bien rôdé et une eau de très bonne qualité, ne pas avoir d’autres pensionnaires trop agressifs ni trop voraces, du moins au début, car ensuite ce poisson a du caractère. Si tous ces conditions sont remplies, vous aurez alors la chance de voir évoluer ce superbe poisson dans votre aquarium !

On préconise également souvent ce poisson dans la lutte contre les aiptasias et autres anémones parasites. Si dans certains cas, il est efficace, dans d’autres par contre, il n'y touche pas... et bien souvent, la mort du poisson est au rendez-vous. Donc les résultats sont mitigés… En fait, au vu des nombreux échecs constatés, et comparé au peu d’aquariophiles qui parviennent à le maintenir sur du long terme, Chelmon rostratus n’a peut-être sa place, en fin de compte, que dans le milieu naturel…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Chelmon rostratus (Chelmon à bec médiocre)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Chelmon Rostratus
» Chelmon rostratus
» Chelmon Rostratus
» Chelmon Rostratus
» introduction d'un "chelmon rostratus".

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Reef-Récifal.fr :: Du Récifal..... :: Les Poissons-
Sauter vers: