Reef-Récifal.fr

forum d'Aquariophilie Marine et Récifale
 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQMembresGroupesRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 la supplémentation, méthode "Balling"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
laursab



Masculin Messages : 813
Date d'inscription : 02/05/2010
Age : 45
Localisation : meuse 55
Emploi/loisirs : Plombier , récifal et guitare

MessageSujet: la supplémentation, méthode "Balling"   Jeu 13 Mai - 7:33

Méthode utilisée afin d’obtenir un taux de calcium et de carbonates (Kh) stable et durable tout en conservant l’équilibre de la balance ionique.

La maintenance des aquariums récifaux demande une complémentation permanente en carbonates, calcium, magnésium, oligo-éléments etc… pendant des années, on avait tendance à négliger un peu ces caractéristiques là en dosant ces éléments suivant des normes standards (par ex : 10 ml d’un concentré par 100 litres et par semaine) mais le résultat à longue échéance était loin d’être ce qu’il est aujourd’hui grâce d’une part au matériel et d’autre part à notre expérience, aujourd’hui, avec plus de recul, on se dit que c’était un peu du dosage approximatif à la poudre de perlimpinpin et suivant le sens du vent. Bien sûr, ça fonctionnait un temps, mais sur un bac de 2 ou 3 ans, on constatait qu’il n'y avait plus la même qualité du départ.

L’expérience au fil des années nous a démontré à quel point ces éléments sont importants et où leur négligence conduit à la perte de notre récif corallien, plus nous somme précis dans ces paramètres et plus les coraux s’épanouissent, ça se ressent autant sur leur état, leur croissance, leurs couleurs que sur leur longévité.
On a donc commencé par essayer de maintenir ces paramètres en ajoutant manuellement les dosages nécessaires afin d’obtenir un taux souhaité et stable, mais sur les bacs peuplés de coraux durs, on s’aperçoit vite que pour garder ces paramètres stables, il faut faire des ajouts très souvent, voir même plusieurs fois par jour pour les bacs fortement peuplés en coraux durs.
Quand on voit par exemple notre Kh passer de 6 à 5 dKH en une journée, il faut prendre des mesures sérieuses car là, même un ajout quotidien devient trop violent pour l’équilibre du bac, il faut alors commencer par fractionner ces ajouts en plusieurs distributions journalières, imaginez aussi que pour le calcium et le magnésium, ça sera la même chose et que dans le meilleur des cas, calcium et carbonates ne pourront pas être ajoutés en même temps sous risque d’une précipitation du calcium.

Sur un bac peuplé principalement de coraux durs, le calcium et le Kh chuteront, c’est inévitable, il y a plusieurs possibilités, le réacteur à hydroxyde (mais sur de fortes consommations en calcium, il a tendance à accélérer la chute du Kh, donc il est plutôt réservé aux bacs plus faiblement peuplés en coraux durs), le réacteur à calcaire (appareil performant mais qui demande beaucoup de place et quelques connaissances techniques car il fonctionne avec un dispositif de CO2 comprenant un détendeur, donc, pas très facile à caser sur les petits bacs fortement peuplés, on le réserve généralement le plus souvent aux bacs supérieurs à 400 ou 500 litres, et le Balling (c’est à mon avis la meilleur solution à ce jour pour les bacs de moins de 400 litres).
La méthode Balling est de nos jours de plus en plus répandue, connue et utilisée par les récifalistes car pendant de très nombreuses années, les aquariophiles devaient jongler en permanence pour obtenir à la fois un KH et un calcium stable, ces deux paramètres ne sont effectivement pas simple à garder stables en même temps et sans variations dans le temps. Le principal problème étant que l’ajout de carbonates s’il est trop important ou s’il n’est pas fait suivant des règles précises peut entraîner une précipitation du calcium le faisant chuter dangereusement et durablement et une fois la balance ionique déséquilibrée, il faut compter des semaines pour un retour à la normale.
La méthode Balling pour être stable dans le temps doit être opérée de façon régulière autant dans les volumes ajoutés, dans les horaires que dans les fréquences, il est possible de le faire manuellement, mais la tâche quotidienne deviendra vite lourde, donc, pour simplifier cette tâche, il est préférable d’avoir recours aux pompes de dosages (ex : Digidoseur+++ de Neo3plus.com) .

Cette méthode peut se faire via un tri-composant, en premier vient le Chlorure de calcium dihydraté qui va servir à remonter et garder un taux de calcium correct et stable, ensuite vient l’Hydrogénocarbonate de sodium pour les carbonates (le Kh), puis en troisième, un élément très important et pourtant souvent mis de coté, du sel de mer sans chlorure de sodium, afin de rééquilibrer la balance ionique (car le sel n’est pas uniquement constitué de chlorure de sodium).


*Le Chlorure de calcium dihydraté : Ce premier élément maintiendra votre taux de calcium au fur et à mesure de sa consommation dans le bac.

*L’Hydrogénocarbonate de sodium quant à lui maintiendra le Kh dans les mêmes conditions.

*Le sel de mer sans chlorure de sodium : L’ajout de Chlorure de calcium dihydraté et d’Hydrogénocarbonate de sodium constitue du sel qui au fil des ajouts fera monter la densité de votre bac, mais ce sel est incomplet et donc à la longue finirait par déséquilibrer la balance ionique, c’est pourquoi ce troisième composant contient tous les éléments présents dans l’eau de mer, mais sans Chlorure de sodium car il à déjà été ajouté précédemment.


Il est important de préciser et de garder à l’esprit que cette méthode fera monter votre densité, la vitesse de cette hausse dépend de la masse corallienne et de sa consommation (plus la consommation sera importante, et plus le volume à ajouter de ces composants sera grand), sur un bac assez peuplé en SPS, vous pouvez par exemple passer de 1023 à 1024 en une semaine, donc ce n’est pas dramatique, un petit coup de réfractomètre et il suffit simplement de corriger le tir lors du changement d’eau hebdomadaire par une eau de plus faible densité afin de redescendre celle du bac (bien évidemment, ceci ne se fait pas les yeux fermés, ça se calcul, pour les quantités de sel suivant une densité et une température donnée, vous pouvez vous référer au tableau sur cette page : http://www.aqua-planete.com/regle d'or.php ).



Comment l’utiliser et la mettre en oeuvre ?

Je vois d’ici les plus néophytes d’entre vous qui lisent cette page en se disant, c’est bien trop compliqué pour moi ce truc là, mais où ça se trouve tout ça, et comment on fait, puis je n’y arriverai jamais!!! Mais non rassurez-vous, tout le monde y arrive, même les débutants.
Ceci dit, vous n’aurez certainement pas besoin de ce système durant les premiers mois d’existence de votre bac et l’aquariophilie ne s’apprend pas en un jour, au départ, vous aurez quelques coraux, les ajouts en additifs seront le plus souvent suffisants, rien que ce temps là, ça vous permettra de vous habituer et vous familiariser avec le calcium, le Kh ,le magnésium etc… la suite ne sera qu’un enchaînement.

Ce système demande au minimum trois interventions par jour, c’est pourquoi une pompe de dosage sera très utile, elle les fera à votre place, sans oubli, très régulièrement et avec des volume plus précis.

Avant d’aller plus loin, ou trouver le matériel et les produits? beaucoup de magasins aquariophiles commencent à en vendre, mais il faut avouer que ce n’est pas encore très développé au niveau commercial à ce jour, sur Internet par contre, c’est plus facile à trouver, vous avez par exemple les pompes de dosages appelées Digidoseur+++ en vente chez http://www.neo3plus.com et pour les produits concernant le calcium/kh sur http://www.tridacna.fr , mais il en existe beaucoup d’autre, ce ne sont là que 2 exemples.

Pour les pompes de dosages du Digidoseur+++, vous pouvez voir un article à cette page du site : http://www.aqua-planete.com/digidoseur.php .



Avant de commencer les ajouts de ces éléments, vous devez connaître le taux de Calcium et le Kh de votre bac, les valeurs idéales seraient environ 410mg/l pour le calcium et 7dKh, faites les mesures deux fois s’il le faut pour être certain des valeurs.
Dans un premier temps, si l’un des deux paramètres est trop bas, ajoutez uniquement l’élément qui le concerne jusqu’à ce qu’il soit correct, pour le calcium, évitez de le monter de plus de 10mg/l/jour et pour le Kh plus de 1° par jour, donc ne craignez pas de le faire sur plusieurs jours.
La quantité à ajouter sera en fonction des résultats de vos tests, mais le démarrage de ce système se fait en deux temps, en premier lieu, il faudra emmener les valeurs à leur concentrations idéales, puis ensuite, il faudra trouver la bonne quantité à ajouter pour que ces valeurs ne montent pas, mais ne redescendent pas non plus, ça sera donc à vous d’augmenter ou diminuer la dose à administrer chaque jour.

Quand tout sera bien équilibré, ce qui peut prendre 2, 3, voir même jusqu’à 4 semaines, logiquement, l’ajout de ces 3 éléments devraient se faire en quantité égale, ça ne sera pas le cas au début, mais à la fin quand tout fonctionnera tout seul, vous repenserez au temps ou vous deviez toujours vous battre car lorsque vous montiez le Kh, le calcium chutait, etc.... et vous apprécierez ce nouveau fonctionnement.

Ces solutions ont un ordre assez précis dans leur ajouts, en premier, il est préférable d’ajouter l’Hydrogénocarbonate de sodium juste avant le démarrage de l’éclairage, car ce qui est important, c’est de l’ajouter au moment de la journée ou votre Ph est au plus bas, ensuite, le Chlorure de calcium dihydraté en fin d’après midi car plus le laps de temps entre ces deux éléments sera grand et moins il y aura de risque d’une précipitation du calcium, pour finir, le sel de mer sans chlorure de sodium en fin de soirée.
Vous pouvez si vous n’avez pas d’autre choix raccourcir ces délais entre les distributions, mais en gardant toujours au minimum une heure entre l’ajout de deux éléments différents.

Si la consommation de votre bac dépasse les 10mg/l/jour pour le calcium et 1dKh, il sera préférable de pratiquer plusieurs ajouts par jour pour chacun de ces éléments, là, une pompe de dosage est alors fortement conseillée (voir obligatoire) sinon vous risquez de ne plus vous en sortir.
Dans ce cas là, il ne sera plus trop possible de respecter les horaires cités ci-dessus, donc, il faudra multiplier les ajouts afin de doser des plus petites quantités, mais ce n’est plus un problème, étant en possession de pompes doseuses, n’hésitez pas en fractionner en plusieurs fois.

(A titre d’exemple personnel, avec une consommation de 1,5dKh par jour, je fractionne l’ajout d’Hydrogénocarbonate de sodium en 6 fois, soit une distribution toutes les 4 heures, idem pour le Chlorure de calcium dihydraté en décalant de deux heures, l’heure restante entre deux ajouts me permet d’ajouter le magnésium aussi par fraction puis les oligo-éléments mais ça, c’est autre chose).
Plus les dosages seront petits et répétés et plus le bac sera stable.

Comme cette méthode fonctionne à l’aide de pompes de dosages (manuellement, c’est possible, mais très lourd à gérer), n’hésitez pas à ajouter des pompes (ajout très simple sur le Digidoseur+++ qui peut contrôler jusqu’à 8 pompes) pour le magnésium et les oligo-éléments.


Avec un peu d’humour pour terminer, c’est bien beau tout ça, mais vous, au final, vous allez faire quoi alors à part changer 10% d’eau par semaine et passer un coup d’aimant sur les vitres tous les deux jours ? Plus rien, bon si quelques tests de temps en temps ! Enfin… ça vous laissera le temps d’admirer votre bac.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
la supplémentation, méthode "Balling"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» a propos de la méthode "Balling"
» les produits de supplémentation pas cher !!
» inventaire de l'alimentation et supplémentation
» le recifal facil: les produits de supplémentation
» supplémentation : nécessité pompe dozeuses ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Reef-Récifal.fr :: De la Maintenance .... :: De la Chimie, De la Biologie, Ichtyologie, taxinomie, zoologie.....-
Sauter vers: