Reef-Récifal.fr

forum d'Aquariophilie Marine et Récifale
 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQMembresGroupesRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Ajout d’éléments dans l’aquarium récifal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
laursab



Masculin Messages : 813
Date d'inscription : 02/05/2010
Age : 45
Localisation : meuse 55
Emploi/loisirs : Plombier , récifal et guitare

MessageSujet: Ajout d’éléments dans l’aquarium récifal   Jeu 13 Mai - 0:13

voici un article des plus interessant sur les différents ajout dans un aquarium récifal
je vous souhaite donc une bonne lecture

Alors que nos aquariums contiennent de plus en plus de formes animales, le besoin d’additifs de plus en plus complet se fait ressentir et la fabrication de ces additifs doit être gérée spécifiquement pour ces nouveaux types d'aquariums afin de satisfaire les besoins de tous les habitants qu’ils contiennent. En réalité, nous devons prendre en considération deux paramètres majeurs : la spécificité et la précision des quantités requises.

J’ai volontairement parlé de pluriel pour donner l’impression que nous avions besoin de plus d’un additif. C’était certainement le cas, il y a peu de temps lorsqu’il n’était pas inhabituel d’ajouter 5 à 6 mixtures différentes dans nos bacs. Comme nous le verrons plus loin, nous pouvons grandement réduire le nombre de mixtures si nous suivons une bonne stratégie et achetons des produits de haute qualité. Gardez à l’esprit qu’il y a encore beaucoup de cas ou vous achèterez des produits séparés, car ils ne peuvent pas être mixés avec d’autres.

La solution est d’acheter des additifs dont la composition est plus complète que ceux que nous achetions auparavant pour réduire le nombre dont nous avons besoin, en notant toutefois que tous les additifs ne peuvent être mixés en une seule solution. Nous devons aussi prendre conscience que parce que tous ne sont pas utilisés en quantités égales, nous ne pouvons arriver à obtenir un seul produit.


--------------------------------------------------------------------------------

Que recherchons-nous ?
Comme sous-entendu dans l’introduction nous recherchons un additif qui contient bien plus d’éléments que les additifs que nous utilisions dans le passé. Aussi, nous cherchons à diminuer le nombre d’additifs que nous utilisons, et en plus de cela, cherchons un additif qui contient les composés chimiques que la plus grande diversité des animaux que nous maintenons requiert. Ceci, en lui-même, représente un changement majeur avec ce qui était fait dans les anciens aquariums. Cependant, ce n’est pas tout.

Parce que beaucoup de méthodes modernes pour les aquariums récifaux sont basées sur l’utilisation d’écumeurs de plus en plus puissants, les additifs utilisés sont retirés bien plus vite qu’avant. La filtration a beaucoup changé et continuera de changer tant que des progrès seront faits. L’impact de telles méthodes sur la disponibilité des additifs doit aussi être pris en compte.

De plus, il est important de considérer la façon dont les composants de l’additif sont bio-disponibles. Sont-ils inorganiques (faible disponibilité), chélatés (disponibilité un peu meilleure) ou colloïdaux (plus 90% du produit disponible contre 42-45 pour les chelatés, 10-12 pour les inorganiques)

Ceci entraîne le besoin d’avoir des additifs qui resteront dans l’eau plus longtemps, ou d’ajuster les dosages que nous utilisons de telle sorte que tous les éléments requis soient présents de manière ininterrompue dans l’eau de l’aquarium et restent présent dans les concentrations dans lesquelles ils sont nécessaires (en terme de qualité et de quantité et de pourcentage entre eux.).

Notez que de nombreux aquariophiles continuent de maintenir des aquariums avec des méthodes de filtration anciennes. Il n’y a bien sûr rien de mal à cela. Ces aquariophiles doivent être satisfaits de des additifs qu’ils utilisent et ils n’ont aucun besoin de changer leur méthode.

Ce document s’adresse à ceux qui utilisent déjà des méthodes plus modernes ou souhaitent le faire. Avec les techniques modernes, je parle plus particulièrement de la méthode berlinoise, des bacs à filtration sur sable vivant et/ou de la combinaison des deux méthodes. Ceux qui utilisent d’autres méthodes peuvent, bien sûr, aussi bien utiliser cette approche. Il n'est pas de mon intention de les exclure. Plus les additifs sont complets et spécifiques et plus les ajouts au bac sont bénéfiques. La seule différence entre les deux méthodes de filtration sera une différence de quantité, puisque dans les systèmes plus anciens avec des écumeurs moins efficaces, pas autant d’éléments sont épuisés, et de cette façon ne nécessitent pas les mêmes quantités de remplacement.

Souvent, ces systèmes peuvent être identifiés par le fait qu’en dehors des pierres vivantes et ou du sable vivant, le seul moyen de filtration est un écumeur puissant. Rien d’autre. C’est vraiment un système minimisé en terme d’équipements, puisqu’en réalité, seul un écumeur est utilisé. En conséquence, il est important que vous usiez d’un très bon écumeur.


--------------------------------------------------------------------------------

Que doit contenir une solution de remplacement. (additif)
Plus l’additif est complet et évidemment, meilleurs sont les résultats lorsque vous l’utilisez. Des additifs « complets » dans le sens ou nous en parlons, ne sont pas courants. En fait, en ce moment, il y en a vraiment deux sur le marché : « Combisan » et « Liquid Gold pro ». D’autres additifs existent bien sûr, mais aucun n’est aussi complet que ces deux là. Je vous recommande chaudement d’utiliser un de ces deux là. Les deux sont très complets dans leur composition et ce qu'ils apportent aux animaux.

« Combisan » a été développé par Peter Wilkens et « Vital Gold » par Albert Thiel., tous deux bien connus dans le monde de l’aquariophilie. Les deux ont écrit plusieurs livres sur le sujet des aquariums récifaux en plus de développer des produits. Julian Sprung commercialise beaucoup de produits de Peter Wilkens aux Etats-Unis à travers de son affaire appelée « Two Little Fishes ».

La principale différence entre les deux produits est que le premier contient de l’iode sous une forme chélatée, alors que le second n’en contient pas. Je préfère personnellement ajouter l’iode séparément, pour décider des doses moi-même, car je pense que cela me donne plus de contrôle sur la quantité d’iode présente dans mon bac a tout moment et me laisse la responsabilité de vérifier qu’il y a assez d’iode disponible, spécialement si mon bac possède plus de coraux que ne l’avait prévu le fabriquant du produit lorsqu’il a composé sa formule.

N’aimeriez vous pas contrôler cela vous-même ? Moi si. Je peux avoir bien plus de coraux mous , par exemple, qui nécessitent une plus grande quantité d’iode. L’ajouter soi-même me donne un contrôle total sur la quantité que je mets et je peux adapter le dosage aux besoins, selon ce que le bac contient.

Les deux produits contiennent une multitude d’oligots éléments et de nutriments organiques ainsi que des vitamines et d’autres ingrédients bénéfiques tels que des aminoacides nécessaires. Je ne connais pas la composition exacte de « Combisan » car elle n’est pas communiquée au public. J’ai ou je vais (cela dépend du moment auquel vous lisez ce message) la composition de Vital Gold sur la « Reefkeeping Tips mailing list » de notre site web. Si vous ne l’avez pas vu, vous pouvez effectuer une recherche sur la base de donnée des messages et utiliser le mot-clef « vital composition » dans notre moteur de recherche des archives de mailing list.

Cependant, il y a une différence majeure en les deux produits. Le premier suppose être ajouté une fois par semaine, alors que le second se rapproche plutôt du concept d’ajouts plus fréquents. Ceci à cause de l’écumeur qui peut retirer ces éléments vitaux très vite, et par conséquent, ces éléments peuvent être présents en très faible quantité après une semaine.

Puisqu’aucun fabriquant ne donne les pourcentages complets de leurs formules, vous devrez décider par vous-même lequel utiliser. Toutefois, l’étiquette sur Vital Gold mentionne quelques ingrédients utilisés (plus une liste plus complète sur notre site comme mentionné plus haut). Vous pourriez vouloir contrôler cela d’avantage. Avec plus d’information disponible, il est plus facile de mieux choisir, selon mon avis.


--------------------------------------------------------------------------------

Que faire ?
En raison du choix limité d’additifs vraiment complet, que vous essayiez les deux pendant un certain temps. Un certain temps ici veut dire plusieurs semaines. Après l’avoir fait, décidez vous-même de celui qui vous donne les meilleurs résultats. Essayer un additif est certainement le meilleur moyen pour vous de trouver lequel vous vous donne de meilleurs résultats. On suggère parfois de prendre des photos avant de démarrer le test, plusieurs pendant le test et une à la fin. Faites-le pour les deux tests si vous utilisez deux produits différents, et conduisez le test sur 2 à 3 semaines pour être sûrs de voir les résultats.

Gardez à l’esprit que d’autres additifs sont nécessaires. On en parle dans le prochain chapitre du document. Utiliser un seul additif, même très complet, n’est pas suffisant. Votre aquarium a besoin de plus que cela.

La plupart des additifs utilisés dans les aquariums récifaux vous sont probablement familiers mais vous ne connaissez pas forcément la meilleure façon de les introduire dans votre aquarium. Nous allons brièvement expliquer comment le faire pour chacun d’entre eux.


--------------------------------------------------------------------------------

D’autres additifs utilisés dans les aquariums récifaux.
De nombreux additifs sont nécessaire pour maintenir un environnement sain pour les coraux comme pour les poissons. Jetons un œil à ceux-ci un par un pour vous donner quelques informations basées sur mon expérience personnelle.

L'eau de chaux (Kalkwasser ou Limewater)
Nous savons tous, ou devrions tous savoir du fait que les coraux durs ont besoin de calcium pour leur croissance, leur survie et rester attachés à leur exo-squelette. Le seul moyen sûr (au moins, ceci semble être un consensus parmi les aquariophiles et les experts) est de fournir cette quantité de calcium en ajoutant de l’eau de chaux. (de l’allemand Kalkwasser ou Limewater en anglais).

L’eau de chaux est fondamentalement un mélange liquide composée d’hydroxyde de calcium et d’eau. Pour préparer cette mixture, vous devez, de préférence utiliser une eau traitée ( par ex osmosée ou déionisée ou distillée ). La poudre doit être ajoutée dans le mélange jusqu'à ce que le mélange soit saturé. On atteint la saturation en ajoutant suffisamment de d’hydroxyde de calcium et en remuant doucement pour éviter l’introduction de gaz carbonique qui pose un problème. Il est important que l’hydroxyde de calcium que vous utilisez soit le plus pur possible.

En effet, lorsque le CO2 est introduit , il se forme du carbonate de calcium et le pH de l’eau de chaux (qui devrait normalement être entre 12.3 et 12.4) chute. De plus, les carbonates de calcium ne se dissolvent pas et ne contribuent pas à augmenter la quantité de calcium disponible pour les coraux. Mélangez la solution doucement. La poudre va se déposer sur le fond de la bouteille et le liquide clair dans la partie supérieure de la bouteille est votre eau de chaux.

Nous recommandons que vous ajoutiez 2 à 3 cuillères à café d’hydroxyde de calcium pour 4 litres d’eau traitée. Toute la poudre ne se dissoudra pas car l’eau va se saturer en hydroxyde de calcium et tout excès de poudre restera en suspension. Remarquez que l’eau froide absorbe plus de d’hydroxyde de calcium que l’eau chaude.

Lorsque vous avez préparé le mélange, il est prêt à être utilisé dans l’aquarium. Il faut le faire d’une certaine façon. Le liquide, qui est maintenant de l’eau de chaux, ne doit pas être ajouté à l’aquarium en une seule fois. C’est une très mauvaise façon d’utiliser de l’eau de chaux. En fait, il faut l’ajouter lentement. Par conséquent, le goutte à goutte est préférable. En fait, ajouter trop d’eau de chaud d’un coup peu causer des problèmes et créer une chute du taux de calcium.

Le goutte à goutte est facile à mettre en œuvre et est expliqué dans d’autres documents de la librairie du site. Nous n’entrerons donc pas plus dans les détails. Lisez les autres documents liés à l’eau de chaux pour plus de détails sur la méthode à mettre en œuvre pour le goutte à goutte. Laissez moi juste vous préciser que toute l’eau évaporée doit être remplacée par de l’eau de chaux et que cela doit être fait en utilisant la méthode du goutte à goutte. Ne pas utiliser cette méthode conduirait à des problèmes de variation de pH qui deviendraient difficiles à résoudre. Cela peut aussi conduire à des problèmes d’alcalinité, difficiles eux aussi à résoudre. N’utilisez que la méthode goutte à goutte, vous ne le regretterez pas.

Si vous avez besoin de plus d’information sur la nécessité de l’eau de chaux, vous pouvez trouver d’autres documents sur ce site dans la section librairie et guide des produits.

Strontium.
Le besoin de strontium n’a pas été vraiment scientifiquement établi. Assez étrangement d’ailleurs puisque qu’ajouter de petites quantités de strontium semble bénéfique au coraux durs. Des preuves empiriques nous font continuer à en ajouter. Les preuve scientifiques ne semblent pas avoir « avec les expériences des aquariophiles.

Il n’est pas unique puisque les aquariophiles ont trouvé de nombreuses méthodes de propagation de coraux par exemple. En fait, Steve Tyree, qui est sur les forums Fishnet de compuserve vend de petits fragments de coraux avec des instructions pour les propager. Ce type d’expérience est unique dans notre hobby et vous pouvez certainement y participer en envoyant un message à Steve sur CIS

Dites-lui que vous avez lu cela dans un article sur le site de Thiel aqua tech (http ://www.athiel.com et expliquez-lui que vous voudriez participer à l’expérience. Il vous donnera plus d’informations. Je crois qu’il demande quelques frais pour les pièces. C’est réellement insignifiant.

Le strontium est présent dans les deux solutions d’additifs mentionnés plus tôt. Si la population de votre aquarium est vraiment très chargée en coraux durs, je vous recommande d’ajouter du chloride de strontium. Les produits mentionnés contiennent du strontium pour des aquariums normalement peuplés. Si le vôtre est d’avantage peuplé, des additifs supplémentaires valent certainement le coup et seront bénéfiques pour vos coraux.

Iode
Un aquarium qui contient beaucoup de coraux mous a besoin d’un bon supplément d’iode. Habituellement, on l’ajoute sous la forme d’iode de potassium dilué. Plus vous avez de coraux durs et plus il vous faut ajouter d’iode. L'addition d’iode supplémentaire est extrêmement requise, surtout si vous utilisez Vital Gold Pro qui n’en contient pas.
Certains aquariophiles utilisent la solution de Lugol pour maintenir leur taux d’iode. C’est une pratique qui selon moi devrait être découragé tant il est facile de surdoser.

Certains additifs contiennent de l’iode chélatée. Mon opinion à propos des produits chélatés est que nous connaissons si peu sur les chélateurs que je n’aime pas utiliser ces produits. Nous ne savons pas exactement quels chélateurs sont utilisés dans la composition du produit, ni ce qui se passe lorsqu’ils se libèrent des molécules auxquelles ils étaient attachés. Tant que nous n’en sauront pas plus sur les réactions chimiques qui se déroulent dans l’aquarium et quels sont les effets variés des chélateurs sur la vie animale, je ne me sentirai pas en mesure de recommander leur utilisation. Heureusement, des études sont menées dans cette direction et des articles vont être publiés. En ce moment, on en connaît très peu sur eux.

Buffers (tampons, régulateurs dans l’eau de mer.)
Il n’est pas rare que vous ailliez à ajouter des buffers dans votre aquarium de temps en temps. En effet, les aminoacides , la décomposition, le métabolisme et le catabolisme conduisent à un épuisement progressif du pouvoir tampon de l’eau de mer. Certains des composants présents dans l’aquarium peuvent aider à régénérer le pouvoir tampon de l’eau (spécialement si vous utilisez du sable vivant ou la méthode Jaubert) mais cela n’est pas suffisant.

Contrôlez la dureté carbonatée (dKH) de temps en temps et si le niveau baisse en-dessous de 7 ajoutez un produit tampon complet à base de carbonates, borates et bicarbonates. Seuls les produits complets feront l’affaire, les produits de moindre qualité non. Ajouter uniquement du bicarbonate de sodium ne marchera certainement pas. N’essayez même pas d’utiliser le bicarbonate de sodium seul. Le pH de votre eau va chuter.

Les produits tampon complets sont disponibles auprès de très grande marque. Assurez-vous juste qu’ils sont bien complets.

Oligots éléments
Les deux solutions citées précedemment contiennent des oligots élément. Vous pouvez ajouter des oligots éléments de manière séparée mais cela n’est pas nécessaire puisqu’ils sont contenus dans la solution.

Si vous avez un aquarium basé sur un système ancien et n’utilisez pas d’additifs complet, vous pouvez ajouter des oligots éléments de manière séparée.

Remarquez toutefois, et ceci est très important, que puisque de nouveaux additifs, absorbables plus aisément, sont maintenant en vente , certains d’entre eux peuvent être ajoutés séparéments. Les suppléments colloïdaux entrent dans cette catégorie. Thiel Aqua Tech va développer de tels produits dans un futur proche. Certains sont peut-être déjà disponibles au moment où vous lisez ce document. Je crois personnellement que ce sera la prochaine amélioration dans la qualité et disponibilité des suppléments pour les animaux. (les produits collïdaux sont disponibles dans l’eau à plus de 90%).

Vitamines
La même remarque que celle effectuée à propos des oligots éléments s’applique ici. La seule remarque que je voudrais faire est que tout produit pour ajouter des vitamines doit être frais. Les vitamines se détériorent rapidement sous la chaleur et la lumière et beaucoup de produit qui entrent dans la chaine fabriquant vers distributeur vers magasin peuvent, en fait,avoir déjà beaucoup perdu de leur potentiel. Pesnez-y en achetans des vitamines.

Borates.
De temps en temps, il peut-être nécessaire de « bufferiser » l’eau de votre aquarium (comme nous l’avons vu dans la section buffer). Les borates sont un des éléments qui peuvent être ajoutés pour obtenir une solution tampon équilibrée et un pH stable.

Si vous le souhaitez, dans la bibliothèque, il y a un article sur l’élévation du pH. Il explique entièrement, de manière très détaillée le processus tampon. Il faut diluer les borates dans l’eau chaude et les ajouter en petites quantités seulement. Les borates ne se dissolvent pas bien dans l’eau froide.

Au lieu d’utiliser des borates, vous pourriez utiliser de l’acide borique. Celui est toutefois plus difficile à utiliser. Les borates sont un peu plus simple à ajouter par la méthode du goutte à goutte et sont plus stables pour maintenir le pouvoir tampon de l’eau.

Carbonates de sodium.
Le carbonate de sodium est aussi un autre additif qui peut être utilisé pour influencer le pH et le pouvoir tampon de l’eau dans votre aquarium. Si vous l’utilisez, il faut l’ajouter en très petites quantités à la fois. Cela augement votre pH très rapidement.

Le carbonate de sodium est détaillé dans un autre article de la biliothèque, celui qui parle d’augmenter le pH.
Vous pouvez vous reportez à cet article.


--------------------------------------------------------------------------------


Conclusion Plusieurs additifs peuvent être nécessaire pour obtenir une chimie de l’eau capable de convenir aux coraux mous et dur. La même remarque s’applique bien sûr aux crustacés et d’autres formes de vie animale qui sont dans votre bac.
Ce document vous a donné un aperçu des étapes les plus importantes que vous devriez suivre et quels additifs sont réellement importants.

Parfois, d’autres éléments chimiques peuvent être ajoutés pour faire face à certaines situation de l’aquarium. ceux-ci ne font pas partie de ceux dont nous parlons ici et ne sont donc pas développés. Nous avons seulement abordé les additfis principaux, ceux nécessaires dans tous les aquariums pour assurer un bon développement et des animaux en bonne santé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Ajout d’éléments dans l’aquarium récifal
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ajout d’éléments dans l’aquarium récifal
» Mes 2 combattants morts après 3 semaines dans mon aquarium
» des moustiques dans mon aquarium!!!!!!
» racines naturelles dans un aquarium ?
» O.A.N.I. dans mon aquarium!!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Reef-Récifal.fr :: De la Maintenance .... :: De la Chimie, De la Biologie, Ichtyologie, taxinomie, zoologie.....-
Sauter vers: